Les précurseurs russes de Mike Horn

no comment

Nakhodka, ciel de plomb et pluie battante… quelques recherches sur Internet… il y aurait à Wrangel, la cité voisine, un musée consacré à Gleb Travin, un Russe qui aurait fait le tour de l’URSS dans les années trente.

Et nous voilà tous dans la voiture de Leonid à la recherche de ce fameux musée qui se cache dans une école noyée entre des blocs d’habitations soviétiques. Une modeste salle de classe en réalité. Quelques cartes, quelques peintures, quelques photos, quelques objets… mais l’occasion de découvrir d’incroyables aventuriers.

Gleb Travin, tout d’abord, qui enfourche son vélo américain (le seul modèle sur lequel il pouvait accrocher ses sacoches) et part en 1928 pour un tour complet de toute l’URSS.

3 années d’une fantastique expédition à travers le grand nord de la Sibérie, les steppes kazakhes ou les déserts turkmènes.

C’est ensuite Fedor Konyukhov, né en Ukraine en 1951. Spécialisé en navigation polaire de l’école navale d’Odessa, puis détaché à Nakhodka, il se lance avec son frère sur les traces de Gleb Travin en 1984. Ensemble ils réalisent aussi le grand tour. Ce sera pour Fedor le début d’un incroyable parcours qui relègue presque Mike Horn au rang d’aventurier du dimanche !

C’est ainsi qu’entre autre, il gravit l’Everest en 1992, premier sommet du « Grand 7 slam » à savoir l’ascension aussi du Mt Erebus, du Mt Vinson en Antarctique, de l’Acongagua, du Kilimanjaro, du Kosciuszko en Australie et du Denali (Mc Kinley) en Alaska.

Fedor qui a aussi gagné le Pôle Nord à ski, parcouru l’Alaska en traîneau à chiens, traversé l’Atlantique à la rame, puis le Pacifique toujours à la rame, fait le tour du monde à la voile par les trois caps et réussi en 2016 le tour du monde en ballon.  (Et je dois en oublier !)

Dessin de Fedor Konyukhov

 

Fedor Filippovich Konyukhov qui est un artiste réputé… (ses tableaux sont désormais très recherchés) et qui enfin, « en passant », a étudié la théologie pour être ordonné prêtre orthodoxe.

 

Oeuvre de Fedor Konyukhov

Un homme que notre ami Léonid a bien connu, puisqu’il lui a enseigné la voile à Nakhodka à la fin des années 80. Mais qu’on ne verra pas puisqu’il vit désormais à Moscou… Dommage !

Leave a Reply

*



Et encore:

Catégories

Translator

Archives