Incroyable, il fait encore grand beau ce lundi. Un soleil éclatant et toujours des couleurs incroyables. La côte ouest de l’Ecosse se donne des airs de Méditerranée. Et cela va durer finalement jusqu’au mercredi.

Au total 7 jours complets sans une goutte de pluie. Pour un pays dont l’un des dictons les plus connus est : « Si tu peux voir cette colline là-bas, c’est qu’il va pleuvoir ; si tu ne la vois pas c’est qu’il pleut ! » c’est vraiment inespéré. Et délicieux. Reste à visiter et à déguster les produits de Lagavulin Distillery.

La visite est à 9h30. Un peu tôt pour tester le Single Malt 16 et 25 ans d’âge. Mais rien ne retient le marin, surtout pas après avoir promené son nez 1 heure durant dans les airs de broyage, de mixage, de fermentation et de distillation (double distillation). Ici à Lagavullin, « petite » distillerie, ce sont 120 tonnes d’orge qui se transforment chaque semaine. Cédric, l’amateur de whisky est comblé. Tout, de l’odeur à la couleur des cuivres des alambics, tout est comme dans les livres. Il faudra s’arracher difficilement au coin vers midi pour faire route vers Jura.

Ce sera ensuite le canal de Crinan, incroyable serpentin d’eau douce, parfois large de 6 mètres à peine (Chamade fait 4m de large). 15 écluses dont la plupart sont à manier soi-même. Amarrage, ouverture et fermeture des portes au poids impressionnant, ouverture et fermeture des trappes de vidange… on y laisse beaucoup de sueur, mais l’expérience est formidable. On en reparle la semaine prochaine avec le nouvel équipage qui embarque à Glasgow ce dimanche. Mais que l’Ecosse est belle: nature, faune, paysage, c’est superbe. Reste juste à comprendre ce qu’ils disent… Et ça il faut encore quelques jours pour se faire l’oreille.